Profitez de 20% de remise avec le code SOLDES20 jusqu'au 23 juillet 2024 !

1 février 2024

Les risques provoqués par le manque de sommeil

trouble-sommeil-1

Le sommeil joue un rôle clé sur votre santé et votre équilibre mental. Cet article va vous informer sur certains risques du manque de sommeil et vous donner, pour finir, quelques petits conseils pour mieux dormir. Pour fonctionner correctement et pour votre bien-être, votre organisme a généralement besoin d'entre 7h et 9h de sommeil par nuit. Force est de constater que nous sommes très nombreux à dormir insuffisamment. Voilà qui est bien dangereux pour la santé car le manque de sommeil a des effets néfastes sur vous et ce, même après une seule nuit ! D'ailleurs, les dettes de sommeil que vous accumulez ne peuvent être rattrapées.

L'impact principal d'une altération ou réduction de la quantité de sommeil nécessaire est la baisse de votre vigilance, de concentration et de vivacité. Ces risques du manque de sommeil peuvent vous concerner au niveau de la santé, au volant, au travail, etc.

Au niveau de la santé

L'insuffisance de sommeil vous impacte sur divers aspects de votre santé :

  • Déficit immunitaire : vos chances de ne pas attraper des maladies sont réduites.

  • Capacités motrices : vous perdez certains de vos réflexes.

  • Augmentation d'appétit : votre corps réclame plus pour combler le manque d'énergie dû à l'insuffisance de sommeil.

De manière générale, les spécialistes affirment que les risques de manque de sommeil impactent la santé sur le plan physiologique comme psychologique. Altération de la mémoire, fatigue musculaire, sensibilité au changement de température, nervosité et humeur changeante… Les changements qui s’opèrent sont aussi indésirables que potentiellement dangereux.

Au volant

Conséquence directe du manque de sommeil : les accidents de la route sont estimés à plus de 100.000 accidents par an. La somnolence au volant est l'un des éléments clés de ces accidents, surtout chez les professionnels de la route. Le manque de sommeil a tendance à altérer la concentration et donc notre jugement. Nous avons donc du mal à distinguer certaines choses ; celles qui relèvent le plus du détail. Nous devenons alors plus nerveux, plus agressifs, et nous rencontrons des difficultés dans la coordination des informations visuelles et de la conduite.

Dès l'apparition des premiers signes de fatigue, à savoir, les bâillements, les picotements des yeux, la difficulté à garder la tête droite, il ne faut pas essayer de lutter contre le sommeil et faire une pause sur une aire de repos.

reduire-insomnie

Au travail

A long terme, le manque de sommeil va provoquer chez vous de la somnolence diurne. Elle correspond à une diminution de l'éveil et se manifeste par une "envie de dormir" au cours de la journée.

Cela sera favorisé par certaines conditions de travail et certains postes en entreprise. Ce manque de sommeil va affecter votre vigilance car votre cerveau est fatigué. Vous percevrez moins bien les choses, aurez du mal à comprendre et à traiter les informations car il y a une diminution de la mémoire.

Les tâches les plus simples vous paraissent anormalement difficiles et les prises de décisions se révèlent compliquées. Dans ce cas, le besoin de dormir pendant votre travail peut être irrésistible et on assiste parfois impuissant à des moments d'endormissement, plus ou moins longs.

Ces situations ont des conséquences immédiates et parfois dramatiques ; en fonction de la catégorie d'activités exercées. L'altération de vos performances (moins innovant, moins créatif, etc.), l'augmentation de votre stress, la perte de votre self-control, des risques d'erreurs graves et même des accidents sont des résultats possibles.

Prévenir les risques du manque de sommeil

Pour prévenir les risques causés par le manque de sommeil, il est essentiel d'adopter de bonnes habitudes de sommeil et de prendre des mesures pour favoriser un sommeil récupérateur.

Si vous souffrez de problèmes de sommeil graves, comme l'insomnie chronique, envisagez de consulter un médecin ou un spécialiste du sommeil. Ils peuvent vous aider à déterminer la cause sous-jacente de vos problèmes de sommeil et à élaborer un plan de traitement approprié.

Longueur et régularité des cycles de sommeil

Dormir, dans la mesure du possible, suffisamment. Notez que chaque personne est différente et ses besoins de sommeil également. Vous pouvez être en forme avec 5h de sommeil comme vous ne pouvez l’être qu’avec le double. À vous de tester plusieurs longueurs de cycle afin de déterminer votre moyenne d’heures optimale.

Une fois que vous avez trouvé la longueur idéale d’une bonne nuit de récupération, efforcez-vous de garder un rythme de coucher et de lever régulier, même pendant le week-end ou les vacances. Évidemment, un petit écart ne va pas gâcher tous vos efforts, mais apporter un rythme à votre corps limite les risques du manque de sommeil.

De bonnes habitudes au quotidien

De plus La Maison Senso vous invite à appliquer une série de petits conseils pratiques au quotidien :

  • Acceptez le sommeil quand il se présente à vous (bâillements, tête lourde, etc.).

  • Évitez les excitants le soir (boissons contenant de la caféine).

  • Le soir, évitez l'alcool et les repas trop copieux

  • … mais mangez quand même à votre faim pour éviter les fringales nocturnes !

  • Ne pratiquez plus de sport après 20 H 00.

  • Limitez les écrans le soir au moins 1h avant le coucher à cause de la lumière bleue.

  • Créez un environnement de sommeil propice : la chambre doit être calme, sombre et à une température autour de 17-18°C.

  • Évitez les siestes longues : elles perturbent votre rythme de sommeil nocturne. Si vous faites une sieste, limitez-la à 20-30 minutes.

  • Prenez en compte le stress et l’anxiété : si vous êtes sujets à ces troubles, tournez-vous vers des méthodes de relaxation et de gestion du stress, communiquez avec vos proches et envisagez de consulter un professionnel de la santé mentale.

Il est important de reconnaître que le sommeil est essentiel à votre santé et à votre bien-être. En adoptant ces pratiques de prévention, vous pouvez minimiser les risques liés au manque de sommeil et favoriser un sommeil de meilleure qualité. Si vous continuez à éprouver des problèmes de sommeil malgré l'application de ces conseils, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir une évaluation et des recommandations supplémentaires.

trouble-sommeil-5

L’importance d’une literie adaptée à vos besoins et préférences

Spécialiste de la literie, La Maison Senso a conscience de l’impact d’une literie inadaptée sur la qualité du sommeil. Matelas trop moelleux, oreiller trop ferme, couette trop chaude, sommier qui grince… Toute la literie peut impacter votre repos si elle ne répond pas à vos besoins et préférences.

C’est pourquoi nous ne pouvons que vous recommander de prêter attention au choix de votre literie pour limiter les risques du manque de sommeil. Du choix de votre sommier à celui de vos accessoires de literie, prenez le temps de comparer les divers modèles et de vous faire conseiller au besoin. Votre sommeil vous dira merci.