Profitez de 20% de remise avec le code SOLDES20 jusqu'au 23 juillet 2024 !

31 janvier 2024

Changer de sommier, le guide pour ne pas se tromper

changer-de-sommier

Lorsqu’il est question d’achat de literie, le matelas est souvent au centre des principales préoccupations. S’il est évidemment un élément de première importance, le sommier n’est pour autant pas à négliger, il contribue également à bien des égards au confort et à la qualité du sommeil. Voici donc quelques conseils pour préparer sereinement l’achat de votre nouveau sommier.

1/ A quoi sert un sommier ?

2/ Quand faut-il changer de sommier ?

3/ Dimensions et hauteurs du sommier

4/ Quel type de sommier ?

Rôle et usage d’un sommier

Loin d’être juste un accessoire, le sommier joue, au même titre que le matelas, un rôle essentiel dans la qualité du sommeil et assure une bonne partie du confort pendant la nuit. Sa fonction première est d’abord d’amortir les mouvements du matelas et de maintenir un soutien optimal du corps pendant la nuit. A ce titre, il est donc d’autant plus important de bien choisir son sommier lorsque l’on souffre déjà de maux de dos ou de problèmes de cervicales qui sont souvent accentués par une mauvaise literie ou un équipement non adapté à sa morphologie ou à ces pathologies.

Le sommier favorise également la durée de vie du matelas en garantissant une bonne aération. Poser son matelas à même le sol est une très mauvaise idée ! Les tissus ne peuvent pas respirer et vont naturellement user plus rapidement votre couchage. Surélever son lit permet donc une meilleure hygiène en limitant les effets de la transpiration ou encore l’apparition d’acariens sources d’allergies…

Quand faut-il changer de sommier ?

La première raison pour envisager un nouvel achat est sa durée de vie qui n’excède pas 10 ans non plus. Si votre sommier a atteint cet âge, il est probablement temps de penser à en changer.

Si vous pensez à changer de matelas également, il est vivement recommandé d’investir pour un ensemble complet : sommier et matelas étant étroitement liés, ils doivent être choisis l’un en fonction de l’autre et, sauf petit accident de parcours, doivent être renouvelés en même temps.

Enfin, certains signes ne trompent pas : apparition de douleurs dorsales ou cervicales, lattes qui craquent, ressorts qui grincent… au-delà des désagréments pour votre corps ou vos oreilles en pleine nuit, ils sont aussi des symptômes qui doivent vous alerter sur la nécessité de penser à un prochain renouvellement de votre literie.

sommier-1-place-a-lattes

Quels critères pour bien choisir son sommier ?

Comme pour le choix d’un matelas, il convient de faire le point sur différents critères pour ne pas se tromper et être satisfait de son investissement sur le long terme.

Les dimensions

Lit simple ou lit double, 140x190, 160x190, 160x200, 180x190 ou 180x200… le choix est large et dépend évidemment des dimensions de votre matelas.

Si vous changez l’ensemble de votre literie en même temps, les bonnes dimensions dépendront non seulement de votre situation (si vous dormez à deux vous aurez a priori besoin d’un lit plus grand), de vos habitudes (est-ce vous aimez dormir collé(e) à votre partenaire ou au contraire vous appréciez d’avoir un peu d’espace pour bouger librement) mais aussi de l’espace disponible dans votre chambre et encore de votre budget.

Il est aussi proposé dans certains cas, un peu comme le font les hôtels, de mettre deux sommiers de 80x200 côte à côte reliés par un kit de jonction, pour faire un couchage de 160x200. Cela permet de faciliter l’installation dans des appartement ou maison avec difficultés d’accès (escalier colimaçon, couloir étroit, etc.), et leur durée de vie est nettement supérieure aux sommiers en un seul tenant.

La hauteur

Un lit qui respire aura probablement une meilleure durée de vie. La hauteur des pieds de votre sommier contribue donc à une bonne aération de votre literie.

Néanmoins pensez aussi à la facilité de votre couchage. Votre taille, mais aussi votre capacité à bouger avec agilité sont à prendre en compte. Un lit trop haut n’est pas forcément indiqué pour les personnes qui ne seraient pas très grandes, ou encore les personnes d’un certain âge qui auraient des difficultés à se mouvoir et donc à lever les jambes, se pencher…

Choisir sa technologie de sommier en fonction de ses besoins

À l’instar des matelas, les sommiers se déclinent dans diverses technologies : à lattes, tapissiers, électriques, à ressorts… Le choix dépend de plusieurs facteurs, tels que la technologie du matelas qui y est associé, votre corpulence, votre budget ou la recherche d’esthétisme.

sommier-a-lattes-zoom

Le sommier à lattes

Il est le plus répandu et présente de nombreux avantages. D’abord, l’espace libre entre chaque latte favorise une bonne aération, un meilleur séchage du matelas et permet de limiter les dégâts causés par la transpiration nocturne, mais aussi les petits accidents du quotidien comme les pipis au lit des enfants en bas âge…

Le sommier à lattes procure également un soutien plus ou moins ferme en fonction du type de lattes utilisé. Il y a deux grandes sortes de lattes pour ces sommiers : 

  • les lattes actives : on les reconnaît à leur effet bombé et leur souplesse.

  • les lattes passives : à l’inverse, celles-ci sont très plates et fermes.

Enfin, il est polyvalent et compatible avec la majorité des matelas (en mousse, en latex…) et est relativement économique à l’achat mais aussi à l’entretien puisque les lattes cassées (ça arrive de temps en temps et c’est peut-être son point faible) peuvent en effet être remplacées assez facilement pour prolonger sa durée de vie de quelques années (sans excéder une dizaine d’années, rappelons-le).

Le sommier à ressorts

Ce type de sommier permet également une bonne aération grâce aux mouvements naturels des ressorts.

Parmi les petites faiblesses, il est recommandé essentiellement pour un matelas à ressorts. Sa compatibilité est donc limitée avec les autres types de matelas.

On trouvera différents types de ressorts :

  • Les ressorts ensachés (ils sont enveloppés de tissus) sont particulièrement appréciés pour l’indépendance de couchage qu’ils procurent.

  • Les ressorts multispires diminuent l’humidité de votre literie et sont reconnus pour leur robustesse.

  • Les ressorts biconiques offrent confort et moelleux, mais ont également une durée de vie plus courte qui dégrade rapidement la qualité du soutien.

Le sommier tapissier

Ce modèle est typiquement celui qu’on retrouve dans les univers hôteliers ! Il est recouvert d’un coutil (tissu, similicuir…) et présente donc de réels avantages esthétiques. Le sommier tapissier fait « plus fini » et évite les frottements entre le matelas et la suspension (à lattes ou ressorts) qui vont générer son usure.

Son soutien est bien homogène sur toute la surface du couchage et assez ferme.

Son côté fermé limite l’aération et d’un point de vue entretien et hygiène, il sera plus difficile à maintenir dans le temps.

literie-electrique-1

Le sommier de relaxation / électrique

Une perle de confort : les sommiers de relaxation sont de plus en plus recherchés et pas seulement pour les personnes âgées. Ils sont tendances et entrent dans la mouvance bien-être qui intéresse de plus en plus de consommateurs. Dotés d’un système électrique, ils permettent de remonter au choix la tête ou les pieds (ou les deux simultanément).

Particulièrement appréciés pour leur confort, notamment pour lire ou regarder la télévision, ils font néanmoins partis des équipements haut de gamme et il faudra compter un budget relativement élevé pour en profiter !