Profitez de 20% de remise avec le code SOLDES20 jusqu'au 23 juillet 2024 !

1 février 2024

Les critères essentiels pour choisir son oreiller

dormeur-10

Pour choisir l'oreiller idéal, il est important de respecter plusieurs règles essentielles afin de ne pas se réveiller avec des douleurs et des tensions cervicales pouvant engendrer d'autres problèmes de santé.

Comme pour le choix d'un bon matelas, le choix de l'oreiller est très important et devra se faire en fonction de votre morphologie, mais également selon la position que vous adoptez durant votre sommeil.

Prendre en compte sa morphologie pour choisir son oreiller

Tout d'abord, il est primordial d'orienter le choix de son oreiller en fonction de sa propre morphologie. En effet, pour les personnes ayant une importante carrure, il est préférable de dormir sur un oreiller épais afin de respecter la courbe naturelle de la colonne vertébrale dont la nuque est le prolongement. Plus la carrure est importante, plus l'épaisseur de l'oreiller devra être choisie en conséquence (minimum 12 cm d'épaisseur). Au contraire, si votre carrure est plutôt menue, votre choix s'orientera vers un oreiller de moindre épaisseur (maximum 9 cm d'épaisseur).

Choisir un oreiller en fonction des habitudes de sommeil

Si vous avez l'habitude de dormir sur le côté, privilégiez un oreiller épais (minimum 9 cm d'épaisseur). Sa hauteur et sa fermeté permettront un meilleur respect de votre colonne vertébrale. Si vous avez tendance à dormir sur le ventre, orientez-vous plutôt vers un modèle plus fin (maximum 6 cm d'épaisseur) afin de ne pas vous abîmer la nuque. Si vous préférez dormir sur le dos, vous pouvez choisir toutes les formes d'oreillers, l'épaisseur aura dans ce cas peu d’importance. De façon générale, veillez à choisir un oreiller à la fois souple mais suffisamment ferme qui vous apportera à la fois confort et soutien cervical. Pour cela, plusieurs types de rembourrages s'offrent à vous.

dormeur-18

Choisir un oreiller en fonction des matières

Les oreillers en matières synthétiques

Très bon marché, ces oreillers ont également l'avantage d'être anallergiques. Leur point faible réside dans leur fibre de forme creuse qui s'altère rapidement dans le temps et leur tendance à s'affaisser nécessitant leur remplacement régulier.

Les oreillers en duvet

On apprécie le duvet pour ses qualités de gonflant et de légèreté. Bien que plus onéreuse, la plume d'oie est cependant de meilleure qualité que la plume de canard. Attention cependant aux personnes allergiques qui doivent à tout prix éviter ce type de rembourrage (sauf s'il est spécifié que le garnissage a été traité pour être hypoallergénique) ! Les oreillers en duvet et plumes ont tendance à être plus onéreux que les autres types d'oreillers.

Les oreillers en mousse

Les oreillers en mousse ont la propriété de garder une bonne tenue et de moins s'altérer dans le temps. Lors du choix d'un oreiller en mousse, comparez son type de rembourrage (mousse polyester, polyuréthane…) ainsi que sa densité dont dépend directement sa qualité. Notez que plus l'oreiller sera lourd, meilleure sera sa qualité.

Les oreillers en mousse viscoélastique à mémoire de forme

Ce type d'oreillers convient particulièrement bien aux personnes souffrant de douleurs cervicales. L’oreiller à mémoire de forme assure un bon maintien de la nuque et a des qualités de soutien. Si vous optez pour ce type d'oreiller, son prix oscille entre 40,00 € et 100,00 €.