Profitez de 20% de remise avec le code SOLDES20 jusqu'au 23 juillet 2024 !

22 janvier 2024

5 signes qui montrent que vous devriez changer de matelas

5-signes-qui-montrent-que-vous-devriez-changer-de-matelas

Une bonne qualité de sommeil est primordiale pour récupérer d’un quotidien trépidant et préserver santé et bien-être. Dormir dans une literie de qualité et en bon état est le gage d’une bonne nuit. Mais quels sont les signes qui indiquent qu’il faut changer de matelas ? À partir de quand votre literie est-elle prête à prendre sa retraite ? La Maison Senso vous donne quelques indices sur les signes à reconnaître lorsque vient le moment de changer de matelas.

Un matelas affaissé, ou l’effet cuvette

Naturellement, avec le temps, votre matelas va s’affaisser. Le poids de votre corps et la position que vous adoptez pendant la nuit vont favoriser la formation de creux et de bosses qui peuvent rendre votre couchage inconfortable. On parle notamment d’effet cuvette, car vous ressentez un creux caractéristique au niveau du dos et des fesses.

Cet effet cuvette peut d’ailleurs apparaître plus rapidement lorsque vous êtes deux, ou que la densité de votre matelas n’est pas suffisante. Le matelas affaissé est l’un des signes principaux qui indiquent qu’il est temps de changer de matelas.

Un lit qui grince motive de changer de matelas rapidement

Vous êtes réveillé(e) par des bruits suspects au moindre mouvement et votre lit grince dès que vous ou votre co-dormeur se retourne ? Là encore, ce signe ne trompe pas : votre matelas ou votre sommier a probablement bien vécu et vous manifeste qu’il souffre et qu’il est temps de penser à investir !

En effet, les grincements proviennent généralement du sommier, notamment des lattes ou des pieds, mais un matelas vieilli peut aussi provoquer des bruits désagréables. Un matelas à ressorts par exemple qui est en fin de vie ne garantit plus une discrétion à toutes épreuves.

reduire-insomnie

Courbatures et maux de dos au réveil

Si vous vous réveillez courbaturé avec des maux de dos, les cervicales bloquées, les jambes engourdies ou les hanches qui grincent alors que vous ne souffrez d’aucune pathologie particulière, ce n’est pas normal.

Deux explications possibles : votre matelas a fait son temps et ne vous assure plus un bon soutien pendant la nuit et votre corps qui compense comme il peut ; ou alors il n’est pas adapté à votre morphologie. Dans les deux cas, vous ne devriez pas vous obstiner et devriez envisager de changer de matelas sans tarder.

Une hygiène qui devient douteuse

Taches de transpiration, de thé ou café renversé, poussière… s’il est recommandé d’utiliser des alèses pour protéger sa literie et de nettoyer et aspirer régulièrement son matelas pour éviter notamment la prolifération d’agents allergènes, il faut aussi savoir reconnaître lorsque son hygiène devient trop douteuse et qu’il est temps d’envisager une solution plus radicale avec un nouvel achat.

Changer de matelas lorsqu’il a plus de 10 ans

Enfin, malgré tous vos efforts et votre vigilance pour prolonger la durée de vie de votre literie et votre amour pour ce matelas qui partage vos nuits depuis si longtemps, les spécialistes recommandent de changer de matelas tous les 10 ans.

Un couchage neuf est en effet l’assurance d’un meilleur soutien pendant la nuit et vous évitera des micro-réveils ou des positions peu ergonomiques qui peuvent vous sembler anodins, mais ont un réel impact sur votre capacité à récupérer et peuvent à la longue générer de nombreux problèmes de santé.